Sandra Bravo

L’étoile montante de La Rioja

C’est au sommet des contreforts de la Sierra de Toloño, dans la Rioja Alavesa que Sandra Bravo a choisi d’implanter son domaine. Son histoire est un peu atypique puisqu’elle ne provient pas d’une famille travaillant dans le secteur du vin.  Elle a étudié l’oenologie puis est partie travailler dans plusieurs domaines à l’étranger notamment à Bordeaux, en Toscane, en Nouvelle-Zélande et en Californie. De retour en Espagne, elle  passe 7 ans comme chef de vignoble dans un domaine de Priorat. Cette expérience lui aura beaucoup apporté et aura forgé son souhait de faire des vins artisanaux avec l’âme du vignoble.

En 2012, forte de ces expériences, cette vigneronne passionnante et passionnée décide de revenir dans sa région natale avec l’ambition courageuse de montrer une expression différente de la Rioja. Elle veut faire des vins qui reflètent le terroir et le climat de ce coin particulier de la Rioja Alavesa si chère à son coeur. Elle souhaite sortir de l’image traditionnelle des vins de cette région, fortement boisés et concentrés. A contrario, elle recherche la fraîcheur, la minéralité, la délicatesse et la pureté. Elle s’installe donc à Villabuena de Álava et se lance dans l’aventure ” Sierra de Toloño”, nom de son domaine qu’elle choisira en références aux montagnes voisines.

« Je préfère être invisible et laisser parler mes vins, leur laisser exprimer le travail et la passion que je mets à les élaborer »

Elle va commencer avec des parcelles en fermage puis va en acquérir d’autres au fur et à mesure. Son vignoble de 9 hectares au total fait partie des plus anciens et des plus hauts de la région. Il est composé d’une vingtaine de (micro-)parcelles pour la plupart assez anciennes à Villabuena (500 m d’altitude) et à Rivas de Tereso (650 m d’altitude). Elle y cultive du Garnacha, du Tempranillo, du Viura et du Graciano.
Les montagnes de la Sierra de Toloño protègent les vignes des vents du nord et créent un micro-climat spécial, froid parce qu’il est si haut, mais sec avec l’influence méditerranéenne bien qu’il soit si loin au nord. Des conditions parfaites pour une maturation lente et optimale des raisins en conservant l’acidité naturelle.

Sandra travaille la vigne comme autrefois. Elle apprend à connaître son vignoble afin de voir ce qui est bon pour lui. Elle suit les préceptes de l’agriculture biologique et biodynamique en travaillant le sol, en éliminant les produits de synthèse et choisissant la sélection massale lorsqu’il s’agit de replanter. A la cave, Sandra est peu interventioniste et opte pour une vinification très conservatrice, avec une macération à froid au départ pour préserver la fraîcheur du fruit, puis un pigeage doux. Après la vinification, le vin n’est élevé que quelques mois en cuve ou en fûts de chêne français et mis en bouteille sans filtration. Elle utilise également des amphores pour certaines cuvées.
Ses vins sont une véritable révélation et c’est sans surprise, qu’elle a été couronnée “Meilleure jeune vigneronne 2019 de la Rioja” de l’année 2019″ par le critique de vin, expert de la Rioja, Tim Atkin.

Découvrez les vins de Sandra

Restons en contact

Partager le travail de Sandra
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Découvrez l'irrésistible

Indécence

le Crémant brut d'Alsace signé les Bouches Rouges en collaboration avec le domaine Loberger et illustré par Nelly Sanchez.

Notre site n'utilise aucun cookie. Néanmoins, des informations sont collectées afin d'assurer le bon fonctionnement de vos achats. Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Les Bouches Rouges vous souhaitent la bienvenue !

Bien que passionnées par la dive bouteille, nous prônons une consommation d’alcool modérée et responsable. Pour accéder à notre site, vous devez être âgé de 18 ans ou plus.

Avez-vous plus de 18 ans ?