Sophie Milesi

Un intérêt précoce pour la bulle

Du haut de ses 30 ans, c’est l’audacieuse Sophie Milesi qui a repris la gestion de la maison Guy Méa. Elle construit une nouvelle identité à l’entreprise familiale, vieille d’un siècle, mais dont l’essor remonte aux années 1950. Aujourd’hui, après son grand-père Guy puis ses parents, c’est au tour de Sophie, 5ème génération, d’apporter sa pierre à l’édifice de la Maison Méa. Elle marque très tôt un intérêt pour la bulle. Petite, lorsque son père rentrait, elle adorait sentir sur lui l’odeur des vignes, du cuivre, du soufre, les parfums des sarments qui brûlent, de l’humus. C’est une enfant élevée au rythme des saisons et des vendanges, qui pourrait reconnaître à mille lieux, l’odeur des vins qui commencent à travailler en cave.

Pour autant, ses parents ne lui imposent aucune contrainte et elle ne se destine pas directement à des études liées au vin et à la vigne. Ecole de commerce, Erasmus, voyages, c’est plutôt du côté des services export de grandes structures viticoles qu’elle fait ses premières armes. S’en suivra ensuite un Master en Vins et Spiritueux en Bourgogne avant – enfin – de céder à l’appel du Champagne. C’est donc au début des années 2010, qu’elle décide de revenir sur le domaine, et c’est en cuverie qu’elle trouve son terrain de prédilection. Aujourd’hui, on peut parler d’une jolie histoire d’envol au féminin. Après une dizaine d’années sur l’exploitation, Sophie a gagné en confiance. Elle marque tous les jours le domaine de son empreinte. Elle a mis sa patte en créant une nouvelle cuvée, la “Belle de blancs” qui lui ressemble: fraîche mais complexe. Elle a également obtenu la certification “Haute Valeur Environnementale”. En outre, elle a développé le vignoble en achetant notamment une petite parcelle surnommée depuis “la vigne de Sophie”. Le vignoble Guy Méa s’étend maintenant sur 9,5 hectares et se compose de 27 parcelles réparties sur cinq villages situés dans les grands crus et premiers crus de la côte des Noirs. Louvois, village sur lequel est situé l’exploitation, au nord-est d’Epernay, est un des plus petits Grands Crus de la Champagne (avec moins de 50 ha). Ce nom vient de “Loupvoie”, la voie des loups. Autrefois, les loups passaient par là pour se rendre vers la plaine et le nom est resté. Voilà qui explique la silhouette de cet animal dessinée à l’entrée du domaine et sur les étiquettes des cuvées.

Découvrez les vins de Sophie

Restons en contact

Partager le travail de Sophie
Recevez notre actualité

Inscrivez-vous à notre newsletter

Découvrez l'irrésistible

Indécence

le Crémant brut d'Alsace signé les Bouches Rouges en collaboration avec le domaine Loberger et illustré par Nelly Sanchez.

Notre site n'utilise aucun cookie. Néanmoins, des informations sont collectées afin d'assurer le bon fonctionnement de vos achats. Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Les Bouches Rouges vous souhaitent la bienvenue !

Bien que passionnées par la dive bouteille, nous prônons une consommation d’alcool modérée et responsable. Pour accéder à notre site, vous devez être âgé de 18 ans ou plus.

Avez-vous plus de 18 ans ?