Hildegart Horat

De l’Amour à l’amour du vin

C’est en 1983 qu’Hildegart Horat quitte définitivement sa Suisse natale pour s’installer dans le village d’Assignan, hameau d’à peine 180 âmes, à deux pas de Saint-Chinian. Au départ, ce n’est pas le vin qui l’amène sur ces terres désertiques mais bien l’amour ! C’est d’abord en restaurant les églises baroques du pays qu’Hildegard gagne sa vie. Dans le même temps, elle, et celui qui deviendra son mari, restaurent une grange entourée de vignes, en bordure d’une ancienne voie romaine. Celle-ci deviendra leur pied à terre. Ces bâtiments, d’origine très anciennes, devaient appartenir aux Chevaliers de l’Ordre de Malte. En 1979, elle fait l’acquisition d’une première parcelle et décide de faire du vin, comme ça, juste pour l’amusement.

"Toujours des défis, car la nature peut être capricieuse ..."

Hildegard s’est finalement prise au jeu et retourne sur les bancs de l’école tandis que son compagnon continue la restauration de cette grande maison de pierres. Par la suite, elle retroussera ses manches et préparera elle-même les sols, à la main, en enlevant les pierres pour les mettre autour des parcelles comme autrefois. Elle n’avait pas les moyens de faire faire ce travail par des machines mais ce temps passé dans les parcelles lui a permis de mieux connaître le terroir. Elle a pris le temps de réfléchir à l’encépagement en fonction des vents, de la qualité de la terre, … Cela fait donc maintenant plus de 30 ans qu’elle est aux manettes de ce vignoble qui s’étend sur 8 hectares situé sur un plateau argilo-calcaire à 500 m d’altitude apportant ainsi fraicheur et minéralité aux vins. Environ deux hectares de vignes entourent le domaine. Le reste du vignoble se trouve derrière le village d’Assignan sur des sols pauvres et caillouteux, propices à produire des vins concentrés. Le vignoble est planté d’une très éclectique collection de cépages labourés et taillés en lyre (très rare dans la région).
Elle a choisi l’appellation « Pays d’Oc », afin de pouvoir planter des cépages tels que le cabernet sauvignon, le malbec, le cabernet franc et le viognier sans pouvoir revendiquer l’appellation Saint-Chinian. Elle a également introduit des cépages rares, comme le raisin suisse appelé la petite arvine. Tout le vignoble est cultivé avec le respect du terroir et des exigences de l’agriculture biologique. La suissesse a ses méthodes bien à elle et ses vins ont une personnalité bien à eux. Jamais ostentatoires, ils prennent leur temps pour s’exprimer pleinement. Toutes les cuvées apparaissent un brin austères mais tellement digestes !

Découvrez les vins de Hildegart

Restons en contact

Partager le travail de Hildegart
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Recevez notre actualité

Inscrivez-vous à notre newsletter

Découvrez l'irrésistible

Indécence

le Crémant brut d'Alsace signé les Bouches Rouges en collaboration avec le domaine Loberger et illustré par Nelly Sanchez.

Notre site n'utilise aucun cookie. Néanmoins, des informations sont collectées afin d'assurer le bon fonctionnement de vos achats. Pour en savoir plus, consultez notre politique de confidentialité.

Les Bouches Rouges vous souhaitent la bienvenue !

Bien que passionnées par la dive bouteille, nous prônons une consommation d’alcool modérée et responsable. Pour accéder à notre site, vous devez être âgé de 18 ans ou plus.

Avez-vous plus de 18 ans ?